LAN

Fibre optique Hauts de Seine

Article publié le 08/09/2014
shot of network cables and servers in a technology data center Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine nous tenions à revenir sur les travaux de construction de la fibre optique dans les Hauts-de-Seine. Le projet THD Seine semble prendre du retard sur sa construction, ce qui n’est pas pour satisfaire le Conseil Général des Hauts-de-Seine. Désaccord quant au début du projet, retards suite aux recours des concurrents, le projet de construction avec Numéricable ne tient qu’à un fil.

La mise en place du projet a débuté en 2004 lorsque les élus des Hauts-de-Seine se sont intéressés à l’avancée de la fibre optique. Une fois le groupe de travail Très Haut Débit installé, la validation du schéma d’une Délégation de Service Public et la mise en concurrence des prestataires, en décembre 2007 la DSP est attribuée à un groupement constitué de Numéricable, Eiffage et LDCollectivités.

Ces trois groupes se sont unis en une seule société en mars 2008, portant le nom de Sequalum, dont le détenteur majoritaire des parts à 95% est Numéricable.

Un décalage de démarrage

Le projet semblait bien démarrer en 2008. mais déjà les concurrents de Numéricable lui reprochaient de faire financer la modernisation de son réseau par de l’argent public.

Le Conseil Général considérait que la création de Sequalum marquait le début du projet, alors que Numéricable considérait que le début a eu lieu en septembre 2009, lorsque le premier recours a été rejeté. Ainsi débute le premier litige entre les deux entités.

Le déploiement vertical et horizontal

JCD_5984 Les travaux de déploiement vertical ont démarré en faveur des logements et bureaux à l’intérieur des immeubles.

En 2010, les premières colonnes verticales ont été construites et le déploiement s’est accru jusqu’à la fin de l’année. Sequalum avantageait la construction en fonction des zones qui intéressaient Numéricable. La première phase du projet se terminait avec six mois de retard.

Il manquait en effet, 8 300 prises non raccordées au réseau sur les 126 000 prises effectivement mises en place par Sequalum.

Néanmoins, le Conseil Général avait décidé de poursuivre la deuxième phase de déploiement. Donc le déploiement horizontal a pris la suite dès octobre 2012 dans les domaines publics et sous la voirie, en privilégiant la réutilisation d’infrastructures existantes et la mutualisation des travaux.

Un retard persistant

Lorsque le projet a démarré, les attentes pour octobre 2012 étaient de 126 900 prises raccordées et 424 000 prises raccordables, pour atteindre l’objectif final de 573 000 prises raccordées et 828 000 prises raccordables en octobre 2015. Or, en juillet 2014, seulement 113 000 prises étaient raccordées et 556 000 étaient raccordables.

Les investissements prévus étaient de 177 millions d’euros et seuls 100 millions ont été dépensés.

Le Conseil Général évoque donc l’éventualité d’une résiliation de contrat pour faute. Et malheureusement, le dirigeant de Sequalum, reconnu pour ses qualités professionnelles et humaines s’est éteint en juillet dernier. La relation du Conseil Général et du groupe ne va pas aller en s’améliorant si l’on en croit les connaisseurs du dossier.

Les possibilités de changement sont multiples : rupture de contrat, nouvel appel à la concurrence, choix du nouveau délégataire, … Le projet THD Seine s’affaiblit et les perspectives du changement s’élargissent.

Et vous, comment pensez-vous que cette affaire se finira-t-elle ? Le projet THD Seine verra-t-il le jour ? Tous les foyers seront-ils raccordés à la fibre ?

Sources : www.compare-fibre.com / www.zdnet.fr

InintéressantDéja vu/luPas assez approfondiIntéressantSuper article (1 votes, average: 4,00 out of 5)
Loading...Loading...

Commentez l'article

Commentaires

  1. Bonjour,
    Il est quand même bien dommage, lorsqu’on veut diffuser une information sérieuse, de ne pas la dater… Votre article s’inscrit dans une polémique intéressante et on aimerait pouvoir le faire suivre dans des revues de presse, mais impossible sans date !
    cdlt

  2. Bonjour Mme Huet,

    Tout d’abord merci pour votre message !
    L’article concernant la fibre optique dans les Hauts de Seine date du 08 Septembre 2014.
    Pour tout vous dire, nous ne pensions pas avoir des relais sur des revues de presses mais nous allons corriger cette erreur et intégrer des articles datés, dorénavant.

    Généralement, nous publions 1 à 2 articles par mois que nous relayons ensuite sur les réseaux sociaux (et notamment le compte du Dr Nanotech sur Twitter).

    Bonne journée à vous,