FIBRE OPTIQUE THD

FTTH : Respect des engagements ?

Article publié le 20/07/2015
i-fourmi en action 4 Bonjour à toutes et à tous,

Cette semaine fibre-a-la-maison.fr met en avant le dernier appel d’Emmanuel Macron auprès des opérateurs privés, quant au respect de leurs engagements pour le plan THD.

Les opérateurs tenus de contractualiser leur calendrier

Le ministre de l’Economie, Emmanuel Macron, a appelé jeudi dernier les opérateurs privés à respecter leurs engagements dans cadre du plan Très Haut débit. A l’heure d’aujourd’hui, le territoire Français est couvert à 44,3%, contre 34,6% en 2013.
Le plan THD qui vise à rattraper le retard de la France par rapport à ses homologues européens, pour un coût de 20 milliards d’Euros sur 10 ans, a pour objectif de déployer des réseaux de fibre optique jusqu’à l’abonné d’ici 2022, dans les zones les plus denses (57% de la population) pour un budget de 6 à 7 milliards d’euros, hors raccordements finaux.

Emmanuel Macron a donc rappelé que « ces derniers mois, il y a eu de nombreuses questions sur la réalité de leur engagement, même si globalement les déploiements THD se sont accélérés ».
Certains chantiers ont pris du retard, notamment ceux de la métropole de Lille. En ce sens, Emmanuel Macron a demandé aux opérateurs de contractualiser systématiquement leur calendrier de déploiement d’ici fin 2015, « pour lever tout doute ».

Des avancées hétérogènes selon les opérateurs

SALON POLLUTEC

Crédits photos : Groupe Gendry

Dans l’ensemble, SFR-Numéricable a pris du retard dans ses engagements tandis qu’Orange les a dépassé, selon Antoine Darodes, directeur de l’agence du numérique, qui encadre le plan THD.

Eric Denoyer, directeur général de SFR-Numéricable  a cependant confirmé les objectifs de son groupe et a également réagi aux propos du PDG d’Orange, Stéphane Richard, qui estimait que son groupe était « la locomotive » du FTTH : « Un train avance mieux avec deux locomotives en tête et je crois que nous serons ces deux locomotives ».

Le gouvernement reste vigilant pour les zones moyennement denses

 

Du côté des collectivités locales et réseaux d’initiative publique qu’elles exploitent, la demande est au rendez-vous : 74 dossiers de subventions ont été déposés auprès de la mission Très Haut Débit, concernant 87 départements, pour un total de 10 milliards d’Euros.

L’Etat a déjà validé 43 dossiers, pour un budget de 1,49 milliard d’Euros. Le rythme devrait donc s’accélérer pour atteindre une production de 1 million de prises à partir de fin 2016. « La demande est là, les carnets de commandes sont pleins chez les industriels » commente Antoine Darodes.

En 2014 un peu plus de 6 millions de kilomètres de fibre ont été tirés en France, pour une hausse de 30% en un an. Cette année le chiffre pourrait atteindre 7 millions.

Et vous, que pensez-vous de l’avancée du plan THD ? Pensez-vous que les opérateurs se tiendront à leurs calendriers ? L’implication du ministre de l’Economie aura-t-elle un impact ?

Sources : www.laviedesreseaux.fr & www.lesechos.fr

InintéressantDéja vu/luPas assez approfondiIntéressantSuper article (1 votes, average: 5,00 out of 5)
Loading...Loading...

Commentez l'article