Les intervenants

 

Qui sont-ils ?

Plusieurs intervenants interviennent dans la mise en place de projet de déploiement de la fibre :

  • Les fournisseurs d’accès Internet
  • Les municipalités
  • Les opérateurs
  • Et les prestataires pour la mise en place de la FTTH (déploiement dans les rues et dans les immeubles.)

 

Depuis plusieurs mois, les opérateurs (ce sont les fournisseurs d’accès à des services de télécommunications) déploient, en concurrence leurs réseaux dans les rues de plusieurs grandes villes.

Dans les immeubles, le réseau FTTH qui sera déployé sera obligatoirement « mutualisé » et sera ouvert de manière totalement neutre à l’ensemble des opérateurs, pour que les utilisateurs puissent accéder aux fournisseurs de services de leur choix.

Je vais ici vous présenter plus dans le détail les intervenants dans le déploiement de la fibre optique dans les rues, avec à l’honneur les différentes créations du Dr Nanotech et d’I-REZOO, mais aussi le déploiement de la fibre optique dans les immeubles.

 

Les déploiement FTTH dans les rues

 

Pour déployer leurs réseaux en fibre optique dans les rues, les opérateurs utilisent les infrastructures souterraines existantes et accueillent aujourd’hui les réseaux en cuivre et en câble, mais aussi celles des collectivités locales, ou encore certains réseaux d’égout (notamment à Paris).

Les opérateurs déploient leurs réseaux de fibre optique FTTH en utilisant librement deux technologies distinctes :

 

Le point à point, où chaque fibre remonte séparément depuis le logement jusqu’à un point de regroupement (le NRO, pour Noeud de Raccordement Optique) Raccordement point à point
Passive Optical Network Le PON (pour Passive Optical Network), où plusieurs fibres remontent de façon regroupée jusqu’au NRO

 

Les déploiement FTTH dans les immeubles

 

Dans les immeubles, un seul réseau FTTH en fibre optique sera déployé, ce qui réduit les travaux à effectuer. Selon la loi, l’opérateur en charge du déploiement du réseau dans l’immeuble (appelé « opérateur d’immeuble »), choisi par le(s) (co)propriétaires, doit respecter des conditions de déploiement visant à garantir un accès « ouvert » et technologiquement « neutre » à l’ensemble des autres opérateurs.

Le réseau déployé à l’intérieur de l’immeuble pourra être constitué d’une fibre par logement (« monofibre ») ou de plusieurs fibres par logement (« multifibres »).

En effet, si d’autres opérateurs souhaitent cofinancer, avec l’opérateur d’immeuble, le déploiement de la fibre optique dans l’immeuble, le réseau intérieur pourra contenir plusieurs fibres par logement. Dans ce cas, la prise installée dans le logement aura plusieurs entrées correspondant au nombre de fibres déployées.

La semaine prochaine je vous rédigerais un post sur les différentes modalités pour que vous, (co)propriétaires, puissiez avoir accès à la fibre optique, à la maison !

 

En attendant pensez à cliquer sur le bouton +1 et à partager le contenu de ce blog à vos amis !

InintéressantDéja vu/luPas assez approfondiIntéressantSuper article (1 votes, average: 3,00 out of 5)
Loading...Loading...

Commentez l'article